A PROPOS DE MA"


Ma" est une artiste visuelle montréalaise, vidéographe et vj. Active depuis une dizaine d'années, elle a organisé de nombreuses résidences et événements pour la promotion de la musique électronique et des arts numériques. "Bidouilleuse cathodique", elle puise son inspiration à travers la peinture, la photographie et l'art génératif. Créatrice d'expériences visuelles, elle joue sur les substances, les formes, la matière, les transparences et les superpositions, jusqu'à une recomposition visuelle hors du réel. Son set video suit le rythme de la musique comme une peinture vidéo éphémère.


Ma" est née dans le sud de la France au début des années 1980. C'est en étudiant les Arts Appliqués qu'elle découvre l'utilisation des différentes pratiques de l'image assistée par ordinateur. Puis, à travers ses années de Beaux-Arts à Marseille elle travail le dessin et la peinture. Les thèmes de la nature, la matière, la gestuelle, les ombres et l'écriture sont de plus en plus récurrents. En parallèle, elle développe constamment sa recherche sur les rapports entre l'image et le son et développe un univers de plus en plus fictif, mystérieux et impalpable.

En 2005, lors d'une résidence au LAP (Gap 05, FR) elle rencontre le collectif Aïe Prod. Ensemble, ils créent le Vizual Contakt Lab, la première résidence vj en France qui réunit 25 vjs et 5 djs pour une semaine de rencontres, échanges et partages. 2006 est une année de découverte et de recherche en République Tchèque à Prague. 2007, Ma" réalise des expériences vidéo avec des performeurs, danseurs, graffeurs et part ensuite s'installer au Québec.

À Montréal se crée le Cruz Control, un collectif de musique et d'art visuel.
Ma" fait aussi sa place en jouant au Festival International de Jazz, les Francofolies, le Recon Festival, Igloofest, Montréal en lumière, la Nuit Blanche à Montréal, Mutek.

De 2008 à 2011, Ma" est la vj résidente de Bande à Part, la radio de musique émergente de Radio Canada pour s'occuper de la captation, la création et la réalisation visuelle d'un podcast et d'une émission en direct. Elle se dirige ensuite vers la télé, pour travailler avec les productions Zone 3 pour TV5.

En 2010 elle rencontre The Gulf Stream avec qui, après plusieurs collaborations, elle partage un projet de création audiovisuelle Trajectoires AV propose de faire disparaître les barrières de la création de sons et d'images en direct en jonglant avec les nouveaux médias et en interagissant entre ces pratiques. Dans l'optique d'utiliser les arts médiatiques comme plateforme, le son comme vecteur et leur créativités comme catalyseur, Trajectoires est un plongeon dans une performance immersive où les acteurs se complètent et où le spectateur est invité à se laisser porter dans un univers organique aux allures de trames sonores imagées au synopsis non écrit.

Ma" s'aventure aussi dans la programmation et la gestion d'évènement. Depuis 2011, elle s'occupe aussi de la programmation vjs et de la coordination video des renommés festivals Igloofest et Mutek. Ma" a participé à l'organisation de la première édition du festival Totem, la première édition de MUTEK_img et le colloque E-360 : un après-midi de conférences et de débats sur la place de l'événementiel à Montréal.

Avec son acolyte MLS, elle monte TBC_Montréal, une structure de coordination et de programmation audio-visuelle. Elles ont travaillées entre autre avec Piknik Électronik, Mutek, le Parc Jean Drapeau, le Quartier des Spectacle, l'ONF, Osheaga, le Cirque Éloize, le Centre PHI, le Musée D'art Contemporain, le Musée des Beaux-arts, Radio Canada et Espace pour la vie.

Ma" continue sa création artistique en travaillant le processus photographique et la technique de sérigraphie. À travers la série Urban Glitch, Ma’’ Carassou-Maillan tente de figer une dynamique, un instant sonore tout à fait éphémère. En résulte une ponctuation particulière et une déconstruction architecturale dénuée de tout environnement flottant dans un espace non confiné sans apesanteur. À travers la série Trace, Ma” amplifie la beauté mathématique des mécanismes du code informatique jusqu’à une abstraction visuellement élégante et organique. Un processus répétitif de projection et de prise de photographies permet de générer différents patterns et mouvements créant des formes aléatoires ou contrôlées et laissent ainsi des traces d’objets et de lumières que le capteur de la caméra saisi à la manière d’une persistance rétinienne. Avec sa nouvelle série, Contours, Ma’’ explore la représentation de milieux naturels grâce à une combinaison photo/sérigraphie sur verre. Une invitation au voyage, à travers des graphismes épurés, dans des paysages à différentes altitudes.



RETOUR